Histoire du Vaucluse


Le blason de Vaucluse se compose des armoiries des territoires à partir desquels il fut constitué:

Blason_VaucluseLe Comtat, avec les clefs de St Pierre, l’une en or l’autre en argent,

La Provence avec une fleur de lys emblème de la royauté,

Orange avec le cornet adopté par les princes de la maison des Baux,

Avignon avec trois clefs, l’une symbole de la seigneurie autonome, les deux autres symbole du pouvoir pontifical depuis 1348.

 

 

Le département de Vaucluse, constitué en 1793, comprend:

Vauc1

Les états du pape: Comtat Venaissin (1274) et Comté d’Avignon (1348). Deux rattachements à la France eurent lieu au XVII ème siècle, un rattachement au XVIII ème siècle (1768 à 1774) qui vit un changement des institutions, le rattachement définitif à la France eut lieu le 14 septembre 1791.

La Principauté d’Orange: appartenant à la famille de Nassau, stathouder de Hollande, elle passe au prince de Conti en 1702, et rattachée définitivement à la France en 1713.

Une partie de la Provence: Comté de Sault, pays d’Apt, pays d’Aigues , rattachés à la France au XV ème siècle.

La Principauté de Mondragon: rattachée à la France au XV ème siècle.

Cet ensemble d’événements, va avoir des conséquences sur la tenue des registres paroissiaux.
Dans les Etats du pape, la tenue des registres paroissiaux est uniquement régie par le Concile de Trente (1563), et le rituel romain (1614): actes rédigés en latin, registres en un seul exemplaire, filiations souvent absentes avant le XVIII ème siècle, présence aléatoire des métiers, absence des âges au mariage.

A partir du milieu du XVIII ème siècle existent des registres des communautés juives à Avignon, Cavaillon, Isle-sur-la-Sorgue et Carpentras.

La Principauté d’Orange présente des registres catholiques et protestants jusqu’en 1703, les registres catholiques étaient rédigé en latin dans la 1ère partie du XVII ème siècle.

En Provence, la tenue des registres est régie par les ordonnances royales, il existe des registres catholiques et protestants pour de nombreuses communautés du pays d’Aigues et du Lubéron, jusqu’à la révocation de l’Edit de Nantes (1685)

A voir aussi :

http://www.vaucluse.fr/departement/vaucluse/histoire-vaucluse/